Golf de La Ouenghi

Le seul parcours privé du Caillou !

Lové sous des palmiers et des eucalyptus au sein d’une propriété de 63 hectares, à Boulouparis, le golf du complexe touristique familial des Paillottes de La Ouenghi propose plus que de s’adonner à sa passion sportive, il invite aussi les gens du Grand Nouméa à se mettre les pieds sous la table le temps d’un week-end de repos bienfaiteur.

Du crabe de La Foa, de la langouste de Thio, du cerf et des crevettes de Boulouparis, des coquilles Saint-Jacques de Belep ou des huîtres de Dumbéa, ne manque sur la carte que le crabe de cocotier des îles Loyauté, aux Paillottes de la Ouenghi, un établissement tenu par la famille Sacilotto depuis plus de 45 ans, pour dresser ce qu’est la Calédonie, une richesse écologique. Des années à bâtir, au milieu de nulle part mais au bord de la rivière La Ouenghi, une étape sportive, reposante et gourmande devenue incontournable pour nombre de golfeurs osant s’aventurer au-delà de La Tontouta.

Ce 18 trous de 6 151 mètres niché entre rivière et montagnes propose un parcours accessible, quasiment plat, où il y a cinq pars 5, et où les zones d’eau sont inexistantes. Dessiné par Bob Green, le même architecte australien qui avait créé deux ans plus tôt le golf de Dumbéa, le golf des Paillottes est l’occasion de s’immerger en Brousse au sein d’une savane à niaoulis, typique de la côte Ouest.

Une aubaine pour ceux qui sauront profiter de la rivière, d’une promenade à cheval ou d’une initiation au golf, mais aussi de la piscine, grande, du faré, des terrasses et des paillottes, lieux de vie où chacun peut y mener sa petite vie le temps d’une escale, à 45 minutes de la capitale.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.